ASIE

perruche à collier

Perruche à collier

Fichier:Rose-ringed Parakeets (Male & Female)- During Foreplay at Hodal I Picture 0034.jpg

La Perruche à collier (Psittacula krameri) est une espèce de grande perruche afro-asiatique. L'espèce porte le nom du naturaliste autrichien Wilhelm Heinrich Kramer.

Elle a été introduite en Europe et en Amérique à partir de son aire de répartition naturelle. Des populations férales existent en Angleterre (50 000 individus environ à Londres)[en Espagne (notamment en Andalousie et en Catalogne), en Allemagne (Cologne, Bonn), en Hollande (Amsterdam, Utrecht) et dans certaines villes d'Europe. Cette perruche est considérée comme une espèce invasive .

À Bruxelles, à titre d'exemple, la population des Perruches à collier est évaluée à plusieurs milliers d'individus (environ 8 000) et est en pleine expansion. Les spécialistes s'inquiètent de la concurrence avec les espèces aviaires locales telles que le Moineau domestique, la Sittelle torchepot et l'Etourneau sansonnet dont les habitudes de nidification sont similaires.

Elle est également présente en Île-de-France depuis plusieurs années (environ 1 100 individus en 2008), notamment dans les parcs et jardins aux alentours de Paris (près des aéroports d'Orly et de Charles-de-Gaulle par lesquels elles sont probablement arrivées), et dans le midi de la France en particulier dans la région de Fréjus et de Marseille (> 300 individus) Des petites colonies (moins de 50 individus) sont présentes dans les secteurs de Lille- Roubaix, de Nancy et probablement dans d'autres villes françaises.

Répartition naturelle et sous-espèces

Perruche à collier mâle (Psittacula krameri) à Syon Park, Londres

La Perruche à collier habite naturellement les savanes arborées et les zones cultivés tropicales d'Afrique et d'Asie. Elle est sédentaire. L'espèce Psitaculla krameri est subdivisée en quatre sous-espèces très proches morphologiquement mais ayant des aires de répartition différentes :

En Afrique

  • P. k. krameri, communément appelée Perruche à collier-africaine nominale (Scopoli, 1769) localisée du Sénégal à l'Ouest de l'Ouganda et au Sud du Soudan;
  • P. k. parvirostris, communément appelée Perruche à collier-abyssinienne (Souance, 1856) localisée de l'Est du Soudan au Nord de l'Ethiopie et en Somalie.

En Asie

  • P. k. borealis, communément appelée Perruche à collier-boréale alias de Neumann (Neumann, 1915) localisée de l'Est du Pakistan jusqu'au Nyanmar;
  • P. k. manillensis, communément appelée Perruche à collier-indienne (Bechstein, 1800) localisée au Sud de l'Inde et au Sri Lanka.

Les différences morphologiques entre sous-espèces sont mineures et concernent la taille de l'oiseau, celle de son bec et la couleur de ce dernier.

Le genre Psittacula comprend 15 espèces de perruches dont la très rare perruche de Maurice (Psittacula echo), strictement localisée sur l'Île Maurice, et la grande perruche Alexandre (Psittacula eupatria).

Description et mœurs

La perruche à collier mesure environ 40 cm de longueur et d'envergure. C'est une perruche très répandue dans le monde. Elle possède un plumage à prédominance verte et un cri distinctif ; on dit qu'elle siffle ou jacasse. La queue est longue et présente des nuances bleu azure. Le ventre et le dessous des ailes sont jaunâtres. Une ligne noire relie la cire (base du bec) aux yeux. La mandibule supérieure du bec est rouge, alors que l'inférieure est noire.

Il existe un dimorphisme sexuel:

- Le mâle se distingue par un collier noir qui s'étend du bec au cou et qui accompagné d'une mince bande nuquale rose.

- La femelle et les immatures des deux sexes (jusqu'à l'âge de 3 ans) sont souvent plus clairs et ont une queue plus courte. Ils présentent pour leur part aucun collier ou alors un simple ombrage gris en collier et bandes nuquales claires (toujours de même couleur mais de teintes plus pâles que le plumage environnant).

Le vol est rapide et direct, associé avec des cris lors des vol en groupe.

La nidification est dite cavernicole, ce qui signifie que les pontes se font dans des anfractuosités, souvent dans des arbres creux. Les vieux platanes sont souvent utilisés. Les couvées sont de 2 à 6 œufs qui sont incubés 21 jours. Les jeunes, en général 2 à 3, sont nourris au nid pendant environ quarante jours.

Les perruches à collier sont grégaires lors de leurs périodes d'alimentation et de reproduction. Elles se rassemblent à la tombée du jour sur un arbre dortoir pour y passer la nuit. Au petit matin elles s'envolent pour se nourrir. Lors de la période de reproduction (mars-avril), le dortoir est en général abandonné au profit des sites de reproduction jusqu'à l'automne.

Espérance de vie : trente ans environ en captivité

Alimentation

La perruche à collier se nourrit essentiellement de fruits et de graines. Elle est opportuniste. En Afrique, son alimentation est basée sur les fruits (comme ceux des Ficus et des baobabs, les figues, les mangues et les goyaves) et les graines.

En captivité, la nourriture préférée de cet oiseau est constituée par des végétaux variés et de tout types (amandes, arachides, baies, céréales, fleurs comestibles, fruits, germes de graines et/ou de légumineuses, légumes, légumineuses très cuites, noix, pâtes alimentaires al dente, quinoa, riz, verdure...).

En Europe, l'espèce préfère les milieux urbains où la température est plus élevée et où elle peut trouver sa pitance (fruits, graines, pousses) en particulier dans les mangeoires à oiseaux. On ne lui impute donc pas pour l'instant de préjudices important aux récoltes en Europe, Elle est par contre considérée comme un fléau pour les récoltes de céréales et de fruits en Asie

 

Aviculture

Les perruches à collier sont très appréciées des éleveurs. Elles sont robustes et faciles à élever. Ces perruches sont essentiellement de la sous-espèce P. k. manillensis, plus rarement P.k. borealis et P. k. krameri. Les perruches à collier Européennes sont très probablement des perruches d'élevage libérées ou échappées d'élevage. De nombreuses mutations de la couleur du plumage ont été sélectionnées: lutinos, bleu, bleu turquoise, albinos, crème-ino, cinnamon, lacewing, buttercup, ...

 

Les éléveurs :

  1. GARRE Cyrille

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site