colombe , tourterelle

colombe diament

 

janvier---mars-2010-340.jpg

La Colombe diamant ou Géopélie diamant, Geopelia cuneata est une espèce de la famille des colombidés originaire d'Australie. C'est la colombe la plus petite du monde .

Description

C'est une sorte de petit pigeon de 19 à 21 cm de long pesant 40 g.

A l'état sauvage, l'adulte a la tête, le cou et la poitrine de couleur gris-bleu. Le bec est gris foncé. Le ventre est crème. Le dos et la queue sont beiges. Les ailes sont beiges tachées de blanc. L'iris est orange, il est cerclé d'un anneau rouge plus voyant chez le mâle. Les pattes sont roses.

Différentes variétés de coloris ont été obtenues par mutation génétique et par sélection en élevage :

  • Argenté (couleur Gris clair)
  • Argenté à croupion blanc
  • Grise à croupion blanc
  • Brune
  • Isabelle
  • Blanche

Les deux sexes sont semblables sauf le tour de l'œil qui est moins voyant chez la femelle que chez le mâle et le plumage qui est un peu plus brun.

Mode de vie

Animal sauvage

Cet oiseau vit dans le Centre, le Nord et l'Ouest de l'Australie, dans des régions semi-arides mais toujours près d'un point d'eau. Quand les conditions de vie deviennent trop difficiles dans ces régions, les colombes diamant migrent vers le Sud.

La Colombe diamant se nourrit sur le sol de graines, accessoirement d'herbes. Elle mange des fourmis.

Elle se reproduit après une pluie et de préférence au printemps. Elle niche alors sur le sol où elle couve deux œufs pendant 14 jours.

Animal d'élevage

Cette colombe miniature est appréciée comme animal de compagnie ou de concours avicoles dans le monde entier. Les variétés d'élevage sont d'ailleurs souvent considérées comme domestiques par la législation. C'est le cas en France .

Les colombes diamants, facilement apeurées, doivent être maintenues en volière suffisamment grande pour voler, un seul couple à la fois.

 Elles supportent de rester à l'extérieur jusqu'à - 10° .

  • comportement social : pacifique ; 2 couples tout au plus par volière
  • logement : volière intérieure ou extérieure (les deux sont pareilles) ; cage plus large que haute
  • température : il lui faut un abri résistant au gel et isolé
  • alimentation : mélange de graines pour oiseaux exotiques ; verdure ; millet d'Italie ; graines germées
  • activités : elles aiment prendre un bain de soleil et chercher leur nourriture sur le sol de la volière
  • incubation : 12 à 13 jours
  • nichoir : 12 cm de côté sur 5 cm de hauteur
  • nombre d'oeuf(s) : 2
  • mutations : plumage type sauvage, cinnamon (isabelle), agate, argenté, fauve, brillant, jaune, panaché (pie), croupion blanc

Les éleveurs

  1. GUESQUIN Françoise
  2. GARRE Cyrille

tourterelle

 

janvier---mars-2010-339.jpg

Tourterelle est le nom vernaculaire générique donné à des oiseaux appartenant principalement à trois genres de la famille des Colombidés :

De nombreux membres de la famille des Columbidés, plus petits que les pigeons, sont appelés tourterelles.

Cette liste est variable selon les usages :

Terminologie

Les tourterelles de variété blanche sont souvent appelées aussi colombes dans le langage courant.

La distinction entre la tourterelle turque et la tourterelle rieuse, forme domestique (Streptopelia risoria) ou sauvage (Streptopelia roseogrisea), n'est pas évidente et leur classification est encore discutée. Les français ont considéré d'abord que la tourterelle rieuse était une sous-espèce de la tourterelle turque. Mais plus récemment on classe les deux espèces comme distinctes ou encore comme formant une sous-espèce incluant également la tourterelle à double collier.

Les tourterelles d'élevage sont la plupart du temps des hybrides de ces espèces.

Les variétés d'élevage sont souvent considérées comme domestiques par les lois. C'est le cas par exemple en France où la législation admet comme domestiques des tourterelles rieuses d'élevage : tourterelle domestique (Streptopelia risoria), et tourterelle rose et grise (Streptopelia roseogrisea).

Il ne faut pas confondre les tourterelles avec les tourtelettes qui appartiennent quant à elles au genre Turtur.

On dit que la tourterelle roucoule.

 

Les éleveurs

  1. DUESQUIN Françoise

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×