race française

fauve de bourgogne

Fauve de Bourgogne

Pays d'origine: France

Ascendance: lapins fauves régionaux

Importance: Extremement répandu

AELFB Association des Eleveurs de Lapins Fauve de Bourgogne
Monsieur André GAILLARD
Le mas blanc - 87100 LIMOGES

http://pagesperso-orange.fr/fauvedebourgogne/
 

UFELFB Union Française des Eleveurs de Lapins Fauve de Bourgogne
Monsieur Aimé RAULAIN
Rue Caron Quenille 21500 SAVOISY
http://fauvedebourgogne.free.fr 

 

 

Historique et généralités.

Le Fauve de Bourgogne n'est pas une race nouvelle, objet d'une mode passagère ; il est tout au contraire fort anciennement connu. On trouve de bonne heure, en Bourgogne, un gros lapin roux élevé de préférence à tout autre pour ses qualités de rusticité et de précocité, ainsi que pour la finesse de sa chair. Le Fauve était déjà la teinte caractéristique dominante, mais beaucoup de sujets étaient marqués de blanc au cou, à la tête, aux pattes ; les vieux Bourguignons n'avaient nul besoin d'une teinte uniforme. Ils recherchaient un gros lapin râblé, rustique, "sans histoire", donnant rapidement un bon poids de viande. Le Fauve de Bourgogne leur apportera tout cela.

Cependant, comme l'irrégularité de sa couleur le faisait écarter de certains clapiers d'amateurs, les éleveurs entreprirent et réussirent la tâche de le doter d'une fourrure et d'une teinte de qualité. Parmi ces éleveurs, il faut citer M.RENARD de la Celle Saint Cyr à qui revient le mérite d'avoir fait d'un peuplement de terroir une race bien caractérisée : le Fauve de Bourgogne.

Dans un numéro de "l'Acclimatation" en 1919, A. RENARD trace l'histoire du Fauve de Bourgogne avec précision. Il nous rappelle ce qui a déjà été dit puis précise la localisation de départ de la race : "Son aire géographique est assez fréquemment dans la Bourgogne, à partir de Dijon, dans la Côte d'Or, il ne se voit dans la Nièvre que jusqu'à Clamecy, pour ensuite entrer dans l'Yonne où on le rencontre plus communément que partout ailleurs, mais ne dépasse guère la ligne des départements de l'Yonne et de l'Aube, et en bon voisin, il laisse cette partie de la Champagne à son frère l'"Argenté". Depuis, le Fauve de Bourgogne s'est répandu beaucoup plus loin : dans toute la France et à l'étranger (Italie, Belgique, Suisse).

Le rôle des obtenteurs de la race comme A. RENARD a été de capter dans un peuplement primitif des animaux d'un type particulier pour en assurer ensuite, grâce à un tri sévère et à des accouplements appropriés, une reproductibilité aussi régulière que possible dans la descendance, tout en améliorant au fil des générations certains traits.

A partir de là, nous pouvons imaginer qu'une telle situation originelle du peuplement cunicole a pu apparaître un peu partout dans le monde et être sélectionnée. C'est ce qui s'est passé au début du siècle lors du développement aux USA de la race dite Néo-Zélandais Roux ; cette race est issue de peuplements de terroir de teinte fauve (Golden Fawn) comparables aux lapins fermiers Bourguignons. Les résultats obtenus au cours des premières approches sélectives établissent de façon certaine la parenté biologique étroite des deux populations, Bourgogne et Néo-Zélandais, d'origines géographiques différentes.

Jacques ARNOLD (Les Cahiers du Conservatoire).

Caractéristiques essentielles à rechercher

  • Corps ramassé et massif .

  • Développement musculaire puissant, ferme et serré .

  • Le râble est très épais et les épaules puissamment développées .

  • La ligne dorsale est légèrement bombée .

  • La tête forte, large, ronde et non busquée est bien collée au corps .

  • Oreilles robustes et suffisamment épaisses .

  • Fourrure dense et assez lustrée .

  • Couleur fauve roux intense et pure, très uniforme. Les sujets ayant la région des aines d'un fauve intense sont à préférer.

  • Profondeur de couleur (sous-couleur) de tonalité fauve un peu atténuée descendant le plus profondément possible.

Les éleveurs :

  1. Michel BORDIS

argenté de champagne

Argenté de Champagne

Pays d'origine: France

Ascendance: lapins argentés régionaux

Importance: assez répandue

Club de Race National Officiel :
Association Nationale de l'Argenté de Champagne
Monsieur Pascal Rummelin, le roulier, 140 route d'Epinal - 88220 Hadol

Historique et généralités.

Il semble que les origines des lapins argentés soient assez lointaines , et nous allons voir que les anciens auteurs en parlent abondamment et d’une façon précise .

Gervaise MARKHAM , en 1631 , écrit : "Les peaux qu’on estime le plus sont celles qui ont un mélange égal de poils noirs et blancs , le noir plutôt dominant : la fourrure doit être épaisse et brillante .

Charles DARWIN écrit en 1868 dans "De la variation des animaux et des plantes": Il existait en Angleterre des lapins gris argentés , et ce qui est le plus important , qu’on s’occupait avec soin de leur élevage et de leur sélection " . Il poursuit "Les lapins gris argentés ont généralement la tête et les pattes noires , et leur belle fourrure grise est parsemée de nombreux poils longs , noirs et blancs . Il se reproduisent fidèlement et sont depuis longtemps conservés dans les garennes …. Ils naissent complètement noirs et ne revêtent que plus tard leur teinte caractéristique grise ou argenté …. On peut considérer les lapins sauvages gris argenté comme des lapins noirs qui deviennent gris d’assez bonne heure" .

Il est mentionné en qualité de lapin Riche , en France , dans l’Encyclopédie des sciences (1765 , tome IX , 284) , ainsi qu’il suit : "Le lapin appelé Riche est en partie blanc , et en partie couleur d’ardoise plus ou foncée ou de couleur brune et noirâtre" . La même description est reprise en 1809 dans le cours d’agriculture de l’abbé Rozier , sous la signature de DEMUSSET .

D’après l’auteur allemand Max WISCHER , qui le tient lui-même du français DOUSSOT , le terme "Gris Argenté de Champagne" aurait été cité dans un écrit du XVIIIème siècle d’économie rurale .

Il ressort de ces quelques témoignages que le lapin Riche ou Argenté demeure l’ancêtre de tous les lapins argentés actuellement recensés à travers le monde , qui ont été façonnés à l’aide d’apports extérieurs extrêmement variés , au gré des impulsions sélectives massales d’abord (milieu sauvage ancien et garennes ultérieurement) , puis individuelles (clapiers fermiers et clapiers sportifs) .

Jacques ARNOLD Extrait d’un article paru dans Cuniculture en 1981

"Les Lapins Argentés : Leur Origine …."

Caractéristiques à rechercher

  • Type arqué , corps harmonieusement arrondi , le râble assez long est très épais .
  • Fourrure dense , de bonne tenue et souple .
  • Argenture régulièrement répartie .

Les éleveurs :

  1. Michel BORDIS

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site